Raisonnons ?

Raisonnons est un blog collectif. Notre ligne éditoriale n’est pas encore clairement fixée mais nous souhaiterions explorer le thème du développement durable appliqué aux consommateurs que nous sommes. Comme je l’ai déjà dit, ce blog est collectif, j’ai donc la chance de partager la rédaction de ce blog avec deux amis. J’espère que vous aurez la chance de pouvoir les lire rapidement.

J’ai l’honneur et la lourde responsabilité de déflorer, en tout bien tout honneur, ce jourel.
Après avoir expérimenté pendant plusieurs jours le syndrome de la page blanche, je me lance et je vais essayer de vous présenter mes motivations.
Comme beaucoup de grandes avancées humaines, l’idée de ce blog est arrivée en plein milieu d’une conversation agitée et festive… Mes co-éditeurs et moi avions déjà plusieurs fois discuté des difficultés qu’on peut rencontrer lorsqu’on essaye d’appliquer nos convictions citoyennes au quotidien. Mais, cette fois-ci, l’idée est venue d’essayer de partager nos expériences.
J’avoue avoir un amour coupable de l’Internet. Je suis fasciné par le caractère révolutionnaire de cette invention qui permet à tous les humains de la planète de partager leurs connaissances (et leurs pulsions) pour le meilleur (et pour le pire). J’ai longtemps hésité à me lancer dans la publication d’un blog car je ne pense pas trouver de lieu plus approprié pour mon égo sur-dimensionné que la grande toile mondiale de l’Internet. Aussi, lorsque mon ami a lancé cette idée j’ai tout de suite saisi l’occasion.

J’aimerais donc que nous, mes amis, mon égo et moi, puissions discuter de nos initiatives citoyennes pour un monde plus durable. Pour attaquer ce vaste sujet, nous avons choisi l’angle d’attaque de la consommation. Dans notre société mercantile, je pense, en effet, que nos achats ont un impact sur l’état du monde et qu’il est important d’en avoir conscience. J’espère que nous serons libre et pertinent dans notre ton et nos sujets. Cependant, je veux, dès le lancement de ce blog, imposer certaines frontières.
Tout d’abord, je souhaiterais éviter de remettre en cause indéfiniment notre postulat de départ. Nous pensons, en effet, que nos actes ont plus d’impact que notre inaction et c’est pour cela que nous sommes convaincus de la pertinence d’une démarche de consommation durable. Mais, nous savons que les opposants et réfractaires à la consommation durable sont tout aussi nombreux que les détracteurs du droit de vote.
L’autre point que j’aimerais écarter dès la mise en place du blog concerne les dérives politiques du « made in France ». Cette notion est à la mode mais l’exploitation politique et les relents nationalistes qui s’en dégagent parfois ne m’intéressent pas. Personnellement, j’attache de l’importance aux conditions de fabrication et à l’impact environnemental du cycle de vie des biens que je consomme. Certes, la production en France répond (dans la majorité des cas) à ces conditions, pour autant, ce site ne sera pas une vitrine du patriotisme économique.

Je conclus cet interminable article en évoquant l’esprit de partage et de liberté que j’impose de manière dictatoriale à mes co-éditeurs. L’ensemble des articles et des commentaires sont donc placés sous licence Creative Commons (CC-By-NC-SA). Pour respecter le caractère non-commerciale, aucune pub ne sera placée sur ce site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *