Auteurs

Même si le nombre d’auteurs est amené à grandir, ce jourel est, à l’origine, tenu à 6 mains, soit approximativement 3 cerveaux. Vous trouverez ci-après la présentation de chaque auteur, vu par ses deux comparses.

bopillo est un homme de connaissances : culturelles, scientifiques, politiques. Son cortex semble être un puits sans fond de collecte d’informations.
Il scrute le progrès à travers les évolutions scientifiques et technologiques, décortique les problèmes de société, analyse les stratégies offensives de l’équipe de France de basket…
Bien qu’à l’aise avec ses proches, à qui il livre tout son potentiel, bopillo n’en est pas moins un grand timide. Alors, pour faire partager ses connaissances, il privilégie la voie écrite et connectée : contributeur wikipédia le soir et blogueur la nuit.
Personne bien intentionnée et attachante, bopillo nous livrera ses idées en VO de Giveuuuurs (NDLR : Givors) sans sous-titres.
Enfin, il relèvera indéniablement le niveau de ce jourel en prouvant, s’il fallait encore le faire, que son esprit pétille autant que sa soif de transmettre.

Tommy est un homme de contraste, il allie la rigueur scientifique du docteur en sciences, le bon vivant des natifs du Sud-Ouest et l’insatiable soif culturelle des humanistes passionnés.
Vous aurez de grandes chances de le croiser au détour d’une visite de musée, d’une salle de cinéma ou de spectacles underground, ou bien encore à la sortie de cours du soir d’histoire de l’art. En discutant, vous constaterez ses qualités d’orateur – à la limite du caricatural parfois mais c’est ce qui fait son charme – sa capacité d’écoute et sa curiosité.
Par ailleurs lecteur inépuisable, vous pourrez le retrouver fouinant chez les bouquinistes, et le piéger facilement en plaçant un roman de Romain Gary au bout d’une ficelle.
Passionné, curieux, convaincu, scénique, insatiable lecteur et magnifique orateur… Bref, lisez Tommy !

Peio est un auteur complet : curieux, l’esprit vif, réfléchi et le physique affûté.
Son endurance et sa volonté de marathonien lui permettent de se tenir éloigné des grandes surfaces. Sa rapidité et sa force de Pelotari lui assurent une bonne maîtrise du chariot et du panier dans les marchés de producteurs. En digne joueur de Mus, Peio est un fin stratège,analysant le monde qui l’entoure. Il sera l’atout sérénité de ce jourel.
Bref, Peio est digne de représenter la maxime :

Mens sana in corpore sano

Citoyens et consommateurs responsables